Juste avant de Fanny Saintenoy

Reprise de l'ancien blog - Article publié en 2011

Livre voyageur de Jeenen

justeavantEpoustouflant, bouleversant, émouvant, fracassant… voici quelques adjectifs qui décrivent les sensations qui m’ont suivies pendant la lecture de ce roman.

J’ai été très touchée par cette écriture poétique, ce livre à deux voix, l’arrière-grand-mère, Granny, qui se meurt, et Fanny l’arrière petite fille qui vit.

Le plus perturbant pour moi a été de retrouver ma famille dans ce livre : ma grand-mère de 90 ans qui perd la boule et ne nous reconnait plus, ma mère que le cancer a emporté il y a presque quinze ans, mon grand-père communiste qui a connu les camps de travail pendant la guerre (mais contrairement au roman il est revenu). Ce livre a été un choc, mais dans le bon sens…

Ce petit opus de 118 pages nous parle d’amour, de vie, de vieillesse, des relations inter-générationnelles, du temps qui passe, de la mort. Fanny et Granny parlent d’elles (d’elle-même, de l’autre),  de leur vie, de ce que l’une imagine de la vie de l’autre.

Fanny regarde son arrière grand-mère vieillir et mourir. Granny regarde son arrière petite-fille grandir et vivre…chacune à chaque bout du chemin de la vie.

Juste avant de Fanny Saintenoy  aux éditions Flammarion, 2011 – 118 pages

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Emotions fortes - Coups de coeur, Lire, Littérature française

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s