Selma de Ava DuVernay

Film sorti en 2015 avec David Oyelowo, Tom Wilkinson et Carmen Ejogo

Afficher l'image d'origineSynopsis (Allo Ciné) : Selma retrace la lutte historique du Dr Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens. Une dangereuse et terrifiante campagne qui s’est achevée par une longue marche, depuis la ville de Selma jusqu’à celle de Montgomery, en Alabama, et qui a conduit le président Jonhson à signer la loi sur le droit de vote en 1965. 

Ce film revient sur l’année 1965. Martin Luther King se rend à Selma pour soutenir les noirs américains qui souhaitent s’inscrire sur les listes électorales. C’est un droit national mais chaque Etat voire chaque Comté l’organise et le réglemente comme il l’entend. A Selma, ville d’Alabama située dans le sud du pays où le racisme et la ségrégation font loi, tout est mis en place pour empêcher la population noire de voter. Une marche pacifique est alors organisée pour manifester contre cette pratique et défendre le droit que tout citoyen américain, quelque soit sa race, sa couleur, ses origines, devrait pouvoir faire valoir. Ces manifestants, femmes, hommes, vieillards, sont alors massacrés par la police de la ville (dirigée par un shérif violent et raciste dont on perçoit bien les liens avec le klu klux klan). Ces scènes d’horreur sont retransmises en direct à la télévision. La conscience blanche se réveille. Une nouvelle marche est organisée mais cette fois des blancs se mêlent à la population noire. Un prêtre blanc est assassiné, s’en suivront d’autres… Parallèlement, King essaie de convaincre le Président Johnson de signer une loi sur le droit de vote interdisant toute discrimination.

Ce film est bouleversant. La première scène nous met tout de suite dans le bain . Quatre petites filles noires sont assassinées, et la bombe qui les tue nous explose en pleine figure. Ce film est violent, la réalité l’était encore plus. Mais quand je dis violent je ne parle pas de violence telle que pourrait le proposer une série B sans intérêt, mais bien de la violence de l’histoire, de ce que vivent ces hommes et ces femmes qui défendent leur droit à la dignité, à leur appartenance à un pays. Ce film nous montre aussi le cheminement de la pensée de Martin Luther King, ses doutes, ses faiblesses, ses convictions, sa force. C’est aussi un plaidoyer pour la solidarité, l’écoute, le respect, l’amour, l’égalité. La peur est aussi très présente chez chacun des personnages mais l’envie de liberté est encore plus forte.

Les acteurs jouent extrêmement bien. David Oyelowo est magnifique dans le rôle de King. Ce film est très bien réalisé, avec un parti pris bien sûr mais ce rappel historique est sans doute nécessaire dans une époque où tout peut basculer rapidement.

___________________________________________________________

A voir aussi.
Une veille dame témoigne. Selma 50 years later : Remember Bloody sunday. Il ne s’agit pas d’images du film mais d’un documentaire produit par L.A. Times. Au visionnage de ce documentaire, nous sommes époustouflés par la fidélité de la réalisatrice du film Selma à la réalité des faits, les photos en témoignent.

Documentaire sur le film : Behind the scenes : Selma

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Cinéma

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s