L’outsider de Christophe Barratier

Film français de 2016 avec Arthur Dupont, François-Xavier Demaison et Sabrina Ouazani

Afficher l'image d'origineSynopsis (Allo ciné) : On connaît tous Kerviel, l’opérateur de marchés de 31 ans dont les prises de risque auraient pu, en 2008, faire basculer la Société Générale – voire même le système financier mondial… Kerviel est condamné deux ans plus tard à cinq ans de prison dont trois ferme et aux plus lourds dommages-intérêts jamais vus pour un particulier: 4,9 milliards d’euros ! Mais que sait-on de Jérôme ?… Entré dans la banque par la petite porte en 2000, personne n’aurait pu prédire que le jeune Breton parviendrait à devenir trader 5 ans plus tard. Et Jérôme Kerviel va gagner ses galons et sa place en apprenant vite. Très vite. Jusqu’à fin 2007, il sera dans une spirale de réussite : « une bonne gagneuse », « une cash-machine » – comme le surnommaient ses collègues… 

Ce film français n’a rien à envier aux américains. C’est vraiment un très bon film. Le spectateur entre dans le monde de la finance et celui des traders sans rien connaître et comprendre aux termes et techniques utilisés. Et pourtant, il est happé par l’ambiance, le suspens, la tension, l’adrénaline.

Dans cet univers, où règnent l’argent et la compétitivité, les hommes deviennent comme fous et n’ont plus de limites. Gagner est leur seul objectif. Ils sont face à des écrans, avec des challenges et des objectifs à atteindre, comme dans une partie de jeu vidéo. Et à chaque partie gagnée, ils augmentent leur capital. Mais ils n’ont qu’une vie à jouer….

C’est dans ce monde qu’un jeune breton, Jérôme kerviel, tente de se faire une place. C’est un homme intelligent, ambitieux, sympathique. Il a grandi dans un foyer aimant mais modeste, dans une petite ville proche de Quimper. Jérôme arrive à Paris pour travailler à la Société Générale et il vise les sommets. Il prend des risques pour plaire à ses supérieurs et ça marche. Mais, plus il gagne plus ses patrons lèvent les plafonds à atteindre. Tant que l’argent rentre, peu importe les méthodes, les supérieurs ferment les yeux voire encouragent ce trader à aller encore plus loin. Jérôme Kerviel se laisse entrainer dans un tourbillon de folie, comme ses collègues, jusqu’à la chute finale avec plus aucune possibilité de faire marche arrière.

Jérôme Kerviel, coupable ou victime ? C’est toute la question de ce film.

Je tiens à souligner que les acteurs sont incroyables. Je découvre Arthur Dupont, un vrai talent. Quant à  François-Xavier Demaison, il est génialissime. Le scenario est bien construit. La mise en scène est parfaite.

J’ai vraiment beaucoup aimé.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Cinéma

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s