Archives de Catégorie: Lire

Le songe d’une nuit d’octobre de Roger Zelazny

4ème de couv. : Octobre. Dans 31 jours, le portail s’ouvrira et les Grands Anciens déferleront sur le monde. Dracula, Sherlock Holmes, Raspoutine, le docteur Frankenstein… Ils seront tous là. Mais feront-ils partie des ouvreurs avides de pouvoir, ou seront-ils des fermeurs qui s’opposeront aux horreurs indicibles ? Les familiers de ces personnages seront eux aussi impliqués dans cette murder party ésotérique riche en rebondissements. Tout particulièrement Snuff, un chien dont le maître, Jack, aime se promener la nuit dans Londres avec son grand couteau… Le Jeu va commencer. Quel sera votre camp ?

**************************************

Je découvre avec ce livre l’univers de Roger Zelazny, auteur américain de romans fantastique et de science-fiction. Je ne suis pas une spécialiste du genre mais je m’y intéresse de plus en plus et dévore à chaque fois ces histoires extra-ordinaires. Le songe d’une nuit d’octobre fut lui aussi un vrai plaisir de lecture. Ce roman fantasque teinté d’humour noir est aussi captivant qu’intelligent.

L’histoire se passe à l’époque victorienne dans les faubourgs de Londres, me semble-t-il. Le 31 octobre doit s’ouvrir un portail d’où les Grands Anciens sortiront (référence à l’univers de Lovecraft, mais là, pareil, je ne suis pas spécialiste) et ce n’est pas bon du tout, mais alors pas du tout !
Deux équipes vont se confronter, les ouvreurs qui vont aider à l’ouverture de ce portail et les fermeurs qui vont l’en empêcher. Mais comme dans toute bonne enquête, on ne sait pas qui est qui. Et, c’est ce que va essayer de découvrir Snuff, le chien, aidé de Graymalk la chatte, de Nightwind le hibou, de Quicklime le serpent, de Cheeter l’écureuil, de Needle la chauve souris etc.. car tous doivent se retrouver le 31 octobre, avec leurs maîtres et maîtresses respectifs, pour la dernière manche. Tout ce beau monde a 31 jours pour préparer cette cérémonie finale, chacun y va donc de ses emplettes macabres pour créer sa poudre magique, de ses petits meurtres, de sa petite enquête. Chaque jour du mois d’octobre donne lieu à un chapitre et chaque jour nous découvrons de nouveaux personnages et de nouveaux indices nous permettant de savoir qui est ouvreur, qui est fermeur. Ce roman est une véritable murder party et le lecteur mène l’enquête à travers le regard de ces animaux aux pouvoirs magiques. Ce qui est aussi génial dans ce roman est que chaque  personnage « humain » correspond à un personnage de la littérature fantastique, policière ou un personnage historique célèbre. Aucun de ces personnages n’est nommé, nous les devinons à la lecture. Ainsi nous croisons par exemple le bon docteur et son homme expérimental (Frankeinstein), le comte (Dracula), le grand détective (Sherlock Holmes), Rastov (Raspoutine), Jack (Jack l’éventreur)…. je ne vous en dis pas plus, je vous laisse les découvrir. Bref, c’est un univers bien à part mais tellement bien écrit qu’on y croit vraiment. J’ai aussi aimé le ton humoristique employé tout au long du récit, humour noir bien sur mais drôle. 🙂 Un très très bon moment de lecture.

A lire aussi la préface par Thimothée Rey qui permet d’en savoir plus sur l’auteur.

Le songe d’une nuit d’octobre de Roger Zelazny (traduit par Ange Desmarais) aux éditions ActuSF, 2019 (collection Hélios). 277 pages.

Lu dans le cadre d’un envoi SP ActuSF

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Lire, Littérature amécaine (U.S.), SFFF

Presidio de Randy Kennedy

4ème de couv. : Après six années d’une drôle de vie menée au loin en solitaire, Troy Falconer retourne dans la petite ville où il a grandi. Il s’est tôt fait la promesse de ne jamais rien posséder et emprunte depuis la vie des autres : leurs porte-feuilles, leurs valises, leurs costumes et leurs voitures… Pourtant lorsqu’il apprend que la femme de son frère s’est enfuie avec le maigre pécule hérité du père, Troy met le cap sur New Cona (tableau miniature de l’Amérique rurale), bien décidé à aider Harlan à retrouver l’argent. Ils embarquent alors dans un road trip chaotique à travers les paysages austères du Texas. Seul hic, une passagère non déclarée est à l’arrière de la voiture : Martha, une gamine qui n’a pas froid aux yeux et une idée fixe en tête, retrouver son père au Mexique. Les frères Falconer ne sont plus simplement recherchés pour un banal vol de véhicule, mais pour kidnapping…

 

**************************************************

Reçu grâce au partenariat entre le Picabo River Book Club et les éditions Delcourt. Merci à eux, je me suis régalée ! Très bon roman, auteur à suivre…

***************************************************

Deux frères se retrouvent après plusieurs années sans nouvelles l’un de l’autre. Troy a parcouru le pays, incognito, volant les uns et les autres  parce qu’il refuse de posséder quoique ce soit […] Tout ce qu’on nous impose. Je rejette tout en bloc. Alors je pique ce dont j’ai besoin pour vivre. Et quand j’ai l’impression de m’approprier les affaires que j’ai volées, je m’en débarasse et je cherche une autre cible. (page 27) […] Troy va ainsi de ville en ville, de motel en motel, d’identité en identité. Jusqu’au jour où il apprend que son frère, Harlan, s’est fait dépouiller par sa femme. Il décide alors de revenir à New Cona, petite ville rurale du Texas, où il a grandi et où Harlan est resté comme prisonnier d’une histoire familiale dont il n’arrive pas à s’émanciper. Les deux hommes partent ainsi à la recherche de Bettie. Mais rien ne se déroule comme prévu, en volant une voiture, ils se retrouvent avec une gamine de 11 ans sur les bras. Recherchés par la police, ils décident malgré tout de ramener Martha, enfant d’origine mexicaine issue de la communauté Mennonite, à son père, Aron.

Presidio est ce qu’on appelle au cinéma un road movie. Nous traversons l’Etat du Texas sans bien savoir comment va se terminer cette cavale. Ce roman est aussi prétexte à nous parler des conditions de vie des immigrés mexicains et de la communauté des Mennonites, communauté dont je n’avais jamais entendu parler. Il s’agit d’une communauté religieuse, proche des Amish, présente en Amérique latine, aux Etats-Unis et en Allemagne. En France, on va les retrouver essentiellement en Alsace.

Presidio est aussi l’histoire de deux familles, celle des frères Falconer et celle de Martha et de son père Aron. Les flash-back sur le passé des uns et des autres, les allers-retours sur le temps présent des protagonistes s’enchainent avec talent. Le lecteur passe ainsi d’une histoire à une autre sans perdre le fil du roman.

Le seul « reproche » peut-être que je pourrais faire à ce premier roman est l’insertion régulière des passages de lettres écrites par Troy. Ce procédé n’apporte rien au roman et peut parfois casser le rythme. Mais c’est juste mon ressenti.

Avant de terminer cette chronique, je vous livre un passage du roman qui en dit long : […] Un jour, un fermier ingénieux a une idée et plante dans son lopin une pancarte où est inscrit UNE DE CES PASTEQUES EST EMPOISONNEE. Le stratagème fonctionne jusqu’au soir où un voleur encore plus ingénieux, prenant le cultivateur au mot, se munit d’un pinceau et ajoute sur le panonceau MAINTENANT IL Y EN A DEUX, avant d’emporter son butin.
Sans doute parce que cette histoire traite du pouvoir des mots, elle a naturellement trouvé sa place dans les sermons pour lesquels on l’a vraisemblablement inventée. On y a souvent recouru pour enseigner aux gens de la terre ce qu’ils savaient déjà au plus profond d’eux-mêmes : on récole ce que l’on sème. (page 109)[…]

Pour finir, je préciserai que Presidio est une ville du Texas frontalière du Mexique. Presidio veut dire aussi prison en espagnol…

Presidio de Randy Kennedy (traduit par Eric Moreau) aux éditions Delcourt, 2019. 339 pages.

Poster un commentaire

Classé dans Lire, Littérature amécaine (U.S.)

Les aventuriers de la mer de Robin Hobb – Série

Un article est consacré à chacune des séries (livre) que je suis. Retrouvez la liste de toutes mes séries en cliquant ici… et n’hésitez pas à laisser des commentaires.

*********************************************************

Les aventuriers de la mer de Robin Hobb – Série

 Roman. Genre Hight Fantasy pour adultes. USA

Publiée aux éditions Pygmalion. Sorti du premier tome en 2001. Disponible en format poche, J’ai Lu.

Résumé : Chaque famille de Marchands possède une vivenef, un navire intelligent et sensible qu’on se lègue de génération en génération, et sans lequel la navigation sur le fleuve du Désert des Pluies et le commerce des objets magiques seraient impossibles. Althéa aurait dû hériter de Vivacia, la vivenef du clan Vestrit, mais c’était sans compter les machinations de son esclavagiste de beau-frère, Kyle…

Tome 1 : Le vaisseau magique – Lu, non chroniqué
Tome 2 : Le navire aux esclaves
Tome 3 : La conquête de la liberté
Tome 4 : Brumes et tempêtes
Tome 5 : Prisons d’eau et de bois
Tome 6 : L’éveil des eaux dormantes
Tome 7 : Le seigneur des trois règnes
Tome 8 : Ombres et flammes
Tome 9 : Les marches du trône

2 Commentaires

Classé dans Lire, Littérature amécaine (U.S.), SFFF

Walking Dead de Robert Kirkman et Charlie Adlard – Série

Un article est consacré à chacune des séries (livre) que je suis. Retrouvez la liste de toutes mes séries en cliquant ici… et n’hésitez pas à laisser des commentaires.

******************************************

Walking Dead de Robert Kirkman et Charlie Adlard – Série

Série classée dans les comics – Genre fantastique/horreur pour adultes. USA

Publiée aux éditions Delcourt. Sorti du premier tome en 2007.

Résumé (bédéthèque.com) : Le monde tel que nous le connaissions n’existe plus. La Terre, ravagée par une mystérieuse épidémie, est devenue un cimetière à ciel ouvert. Pire, les morts ne meurent plus et errent à la recherche des derniers humains pour s’en repaître. Parmi les survivants, Rick, policier, se réveille d’un long coma pour découvrir ce que son monde est devenu. Le choc passé, il doit désormais apprendre à survivre…

Tome 1 : Passé décomposé – Lu, non chroniqué
Tome 2 : Cette vie derrière nous… – Lu, non chroniqué
Tome 3 : Sains et saufs ? – Lu, non chroniqué
Tome 4 : Amour et mort – Lu, non chroniqué
Tome 5 : Monstrueux – Lu, non chroniqué
Tome 6 : Vengeance – Lu, non chroniqué
Tome 7 : Dans l’oeil du cyclone – Lu, non chroniqué
Tome 8 : Une vie de souffrance – Lu, non chroniqué
Tome 9 : Ceux qui restent – Lu, non chroniqué
Tome 10 : Vers quel avenir ? – Lu, non chroniqué
Tome 11 : Les chasseurs – Lu, non chroniqué
Tome 12 : Un monde parfait – Lu, non chroniqué
Tome 13 : Point de non retour – Lu, non chroniqué
Tome 14 : Piégés ! – Lu, non chroniqué
Tome 15 : Deuil et espoir – Lu, non chroniqué
Tome 16 : Un vaste monde – Lu, non chroniqué
Tome 17 : Terrifiant – Lu, non chroniqué
Tome 18 : Lucille… – Lu, non chroniqué
Tome 19 : Ezéchiel – Lu, non chroniqué
Tome 20 : Sur le sentier de la guerre – Lu, non chroniqué
Tome 21 : Guerre totale – Lu, non chroniqué
Tome 22 : Une autre vie – Lu, chroniqué
Tome 23 : Murmures – Lu, chroniqué
Tomes 24 : Opportunités – Lu, chroniqué
Tome 25 : Sang pour sang – Lu, non chroniqué
Tome 26 : L’appel aux armes – Lu, chroniqué
Tome 27 : Les chuchoteurs – Lu, non chroniqué
Tome 28 : Vainqueurs – Lu, non chroniqué
Tome 29 : La ligne blanche
Tome 30 : Nouvel ordre mondial

HS : Négan – Lu, non chroniqué

2 Commentaires

Classé dans Bandes dessinées - Mangas - Comics, Lire, Littérature amécaine (U.S.)

La lignée de Guillermo Del Toro et Chuck Hogan – Tomes 1 et 2

4ème de couverture : Depuis son atterrissage à l’aéroport JFK à New York, un avion en provenance de Berlin ne répond plus à la tour de contrôle. Le spectacle qu’Ephraïm et son équipe d’épidémiologistes découvrent à bord a de quoi glacer le sang : tous les passagers sauf quatre sont morts, en apparence paisiblement. Ont-ils été victimes d’un attentat au gaz ? D’une bactérie foudroyante ? Lorsque, le soir même, deux cents cadavres disparaissent des morgues de la ville, Ephraïm comprend qu’une menace sans précédent plane sur New York. Lui et un petit groupe décident de s’organiser. Pas seulement pour sauver leurs proches. C’est la survie de l’humanité entière qui est en jeu…

*************************

Guillermo Del Torro (réalisateur, entre autres, du labyrinthe de Pan) et Chuck Hogan (auteur de thrillers à succès) nous embarquent dans une aventure vampiresque aux allures de fin du monde. Cette histoire fantastique, où l’humanité est menacée par un mal au départ inconnu, est construite comme un roman policier : enquête, énigme, poursuite, coupables, victimes, tout y est ! Sauf que les méchants (et envahisseurs) sont des vampires
Des personnages attachants (les gentils humains) aux personnalités fortes et particulières et un suspens qui tient en haleine poussent irrésistiblement à continuer l’aventure avec le tome 2 titré « La Chute ». 1er tome d’une trilogie incontournable du genre.

4ème de couv. : Tandis que les vampires envahissent les rues de New York, l’épidémiologiste Ephraïm Goodweather, le professeur Abraham Setrakian et un petit groupe de rescapés tentent de s’organiser face au chaos. Car partout dans la ville et dans le monde, des émeutes éclatent, des milices se mettent en place et les êtres humains se retrouvent impuissants face à leurs prédateurs, les vampires. Ephraïm et ses amis pourront-ils arrêter le plan diabolique du Maître qui menace de plonger l’humanité dans la nuit éternelle ?

********************************

Pas besoin d’être un Geek de la littérature fantastique pour suivre avec enthousiasme, voire exaltation, ce petit groupe de personnes qui tente l’impossible au détriment de leur propre vie pour sauver l’humanité contre des vampires venus du fonds des temps. Le scénario est très bien ficelé et se lit comme un roman à suspens. Son petit plus : du point vue purement littéraire, il est vraiment très bien écrit. Petit bémol : âmes sensibles s’abstenir….

La lignée. Tome 1. de Guillermo Del Toro et Chuck Hogan aux éditions Les presses de la cité, 2009. 446 pages.
La lignée. Tome2 : La chute. de Guillermo Del Toro et Chuck Hogan aux éditions Les presses de la cité, 2010. 325 pages.

3 Commentaires

Classé dans Lire, Littérature amécaine (U.S.), SFFF